Accueil du site > > Conduite à tenir devant un prurit en 10 points

Conduite à tenir devant un prurit en 10 points

Partager

avril 2009

Plus qu’un symptôme parfois très désagréable, le prurit constitue un véritable signal d’appel pour des maladies aussi diverses que la gale, les affections cutanées, les hémopathies malignes ou l’insuffisance rénale chronique. Face à un prurit, le diagnostic étiologique repose principalement sur l’analyse topographique du prurit et la recherche minutieuse de lésions cutanées ne pouvant être attribuées au grattage. Le meilleur traitement du prurit est étiologique. Les mesures symptomatiques font appel aux médicaments antihistaminiques et à l’utilisation de produits d’hygiène adaptés, dont l’efficacité est souvent incomplète.

Voir en ligne : par Alfred Mahr | Service de médecine interne et des maladies infectieuses, hôpital Avicenne, Bobigny, France.


Sujets associés


HonCode Nous adhérons aux
principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici
Mise à jour le
jeudi 21 avril 2016

Aucun renseignement médical d’ordre personnel ne peut être fourni par correspondance.

Il faut consulter son médecin pour obtenir, après un entretien, un examen clinique et d’éventuels examens complémentaires, des recommandations et prescriptions personnelles et précises, notamment en matière de diagnostic et de traitement.

Qui sommes nous
Avis d'utilisation
Maladies
Spécialités
Dossiers
Bases de données

SPIP| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Santé - Listériose - Verrues - Autisme - Anthrax - Charbon - Maladie de Lyme - Constipation - Vertiges - Infertilité - Maladie de Dupuytren - Asthme - Adénome de la prostate - Hémochromatose - Hématurie - Médecine du sport - Pyélonéphrite - thrombopénie - Procréation assistée - Palpitations - Allergologie - Biologie - Tuberculose - Sarcoïdose - Gastrite - Ulcère - Lichen plan - Gérontologie - Hypoglycémies - Rhumatologie - Sécurité routière - Parasites intestinaux - Toxoplasmose - Ophtalmologie - Endocrinologie - Dyslipidémies : cholestérol et trygycérides - Maladie de Morton - Médecine Vasculaire et Angiologie