Accueil du site > Mots-clés > Maladies, symptômes et pathologies > thrombopénie

thrombopénie

Maladies, symptômes et pathologies

Liens

Purpura thrombopénique idiopathique

La thrombocytopénie immune (TPI), anciennement purpura thrombopénique idiopathique (PTI), forme de purpura thrombopénique immunologique, est due à une destruction périphérique des plaquettes dans le cadre d’un processus auto-immun médié par des autoanticorps (AAC). C’est une des hémopathies acquises non malignes les plus fréquentes, touchant aussi bien les enfants que les adultes. Les problèmes physiopathologiques, diagnostiques et thérapeutiques posés par cette pathologie ne sont pas encore totalement résolus et font l’objet de nombreux débats.

Voir en ligne : Wikipedia


Conduite à tenir devant une thrombopénie

La constatation d’une thrombopénie (plaquettes < 150 G/L) implique de vérifier sa réalité ou sa pertinence si elle est très modérée et de définir son mécanisme : périphérique (destruction, consommation, hypersplénisme) ou central dominé par les hémopathies malignes. Elle peut, en fonction des facteurs de risque, être une urgence thérapeutique. Parmi les étiologies de mécanisme périphérique, les thrombopénies immunoallergiques à l’héparine sont très fréquentes et justifient une surveillance particulière des traitements hépariniques et un raccourcissement de leur durée.

Voir en ligne : Faculté de Médecine de Grenoble


Référentiel 2009 de la Société Française d’Hématologie (SFH)

Anémies hémolytiques auto-immunes. Aplasie médullaire idiopathique. Leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) de l’adulte. Leucémies aiguës myéloïdes (LAM) de l’adulte. Leucémie lymphoïde chronique. Leucémie myéloïde chronique. Lymphomes diffus à grandes cellules. Lymphomes folliculaires. Lymphome de Hodgkin. Lymphomes du manteau. Lymphomes de la zone marginale. Maladie de Waldenström. Myélofibrose primitive. Myélome multiple. Polyglobulie primitive. Syndromes myélodysplasiques. Thrombopénies auto-Immunes.

Voir en ligne : SFH - Société Française d’Hématologie



HonCode Nous adhérons aux
principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici
Mise à jour le
vendredi 22 avril 2016

Aucun renseignement médical d’ordre personnel ne peut être fourni par correspondance.

Il faut consulter son médecin pour obtenir, après un entretien, un examen clinique et d’éventuels examens complémentaires, des recommandations et prescriptions personnelles et précises, notamment en matière de diagnostic et de traitement.

Qui sommes nous
Avis d'utilisation
Maladies
Spécialités
Dossiers
Bases de données

SPIP| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Santé - Alerte Sanitaire - Amylose - Tuberculose - Pollution atmosphérique - Pyélonéphrite - Contamination radioactive - Toux - Consensus médicaux - Hormone de croissance - Maladie de Horton - Pathologies hivernales - Bronchiolite - Sténose du pylore - Troubles bipolaires - Infections urinaires - Adolescence - Accident vasculaire cérébral - Eczéma - Ronflement - Maladie périodique - Prurit (Démangeaisons) - Diarrhée - Dégénérescence Maculaire - Troubles de la déglutition - Autisme - Réparation du dommage corporel - Allergie - Polyglobulie primitive (maladie de Vaquez) - Exposition au soleil - Stomatologie - Épidémiologie - Effets indésirables des radiofréquences - Pneumonie - Lichen plan - Paludisme