Accueil du site > Mots-clés > Dossiers > Voyages

Voyages

Dossiers

Liens

Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2013

Elles concernent tous les voyageurs, quelles que soient leur destination et les conditions du voyage. Elles rappellent l’importance, dans la prévention des pathologies liées aux voyages, de la vaccination, de la chimioprophylaxie du paludisme, des mesures de protection contre les moustiques et autres arthropodes, des mesures d’hygiène alimentaire et de lavage des mains.

Voir en ligne : HCSP Haut Conseil de la santé publique


Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2013

Elles concernent tous les voyageurs, quelles que soient leur destination et les conditions du voyage. Elles rappellent l’importance, dans la prévention des pathologies liées aux voyages, de la vaccination, de la chimioprophylaxie du paludisme, des mesures de protection contre les moustiques et autres arthropodes, des mesures d’hygiène alimentaire et de lavage des mains.

Voir en ligne : HSCP


Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) - Conseils de santé aux voyageurs

Depuis avril 2012, des cas du coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) ont été identifiés dans sept pays : l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, la France, la Jordanie, le Qatar, le Royaume-Uni et la Tunisie. Les premiers cas en France, au Royaume-Uni et en Tunisie ont été associés à des voyages à destination de la péninsule d’Arabie et des États voisins.
Mise à jour : 29 mai 2013

Voir en ligne : Agence de la santé publique du Canada|


Grippe aviaire H7N9 en Chine | Conseils de santé aux voyageurs

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé des cas humains d’un virus de la grippe aviaire identifié comme A(H7N9) dans la République populaire de Chine. À ce jour, les cas ont été identifiés dans les municipalités de Beijing et de Shanghai et dans les provinces d’Anhui, de Henan, de Jiangsu, de Shandong et de Zhejiang. D’autres cas sont attendus. Pour obtenir les dernières mises à jour sur le virus grippal A(H7N9), y compris le nombre total de cas et de décès, consultez [le site web d’Alerte et action au niveau mondial de l’Organisation mondiale de la Santé->http://www.who.int/csr/don/en/index.html (en anglais seulement).
Mise à jour : 26 April 2013

Voir en ligne : Agence de la santé publique du Canada


Atterrissage contrôlé

En posant le pied à New York ou à New Dehli, nous devons faire face à la désynchronisation de nos horloges biologiques. En cause, le passage brusque par plusieurs fuseaux horaires. Fatigue, troubles de l’appétit, difficultés de concentration… Comment peut-on minimiser les effets du décalage horaire ? Le point avec le Dr Stephen Perrig, responsable du Laboratoire du Sommeil-EEG aux Hôpitaux universitaires de Genève.

Voir en ligne : Planète Santé


Un bon départ - Un guide santé à l’intention des voyageurs canadiens

Le gouvernement du Canada a créé la présente brochure pour vous aider à protéger votre santé lorsque vous voyagez ou vivez à l’étranger. Elle comprend de l’information essentielle sur les risques pour la santé des voyageurs, sur les mesures préventives à prendre avant, pendant et après votre voyage, sur la façon de gérer une urgence de santé à l’étranger et sur l’accès aux services consulaires en cas d’urgence médicale.

Voir en ligne : Agence de la santé publique du Canada


Quelle est votre destination ?

Consultez un médecin, une infirmière ou un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage, de préférence six semaines avant votre départ.

Voir en ligne : ASPC - Agence de santé publique du Canada


La protection au quotidien pendant vos voyages

Le Centre de Vaccination d’Air France pratique avant tout des vaccinations pour le voyageur : fièvre jaune pour l’Afrique Noire et certains pays d’Amérique du Sud, vaccins protégeant contre la typhoïde et l’hépatite A pour les zones à risques, encéphalite japonaise pour les séjours prolongés dans l’Asie des rizières, vaccin de l’encéphalite à tique pour les voyages entre l’est de la France et l’Asie occidentale, vaccin tétravalent antiméningococcique exigé par l’Arabie Saoudite lors du pèlerinage de La Mecque et conseillé pour plusieurs pays d’Afrique, zone sahélienne, vaccin antirabique pour les séjours aventures où cette maladie incurable sévit encore, surtout en Asie, vaccin oral anticholérique en fonction des épidémies, vaccin contre la leptospirose pour les personnes pratiquant des activités en eau douce. Pour tous renseignements prenez contact avec nous dès à présent.

Voir en ligne : Centre de Vaccination Air France à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.


Voyageuses enceintes

Bon nombre de femmes voyagent pendant leur grossesse, que ce soit pour affaire ou pour le plaisir. En général, les femmes enceintes peuvent voyager sans danger. Toutefois, il ne faut pas oublier que la grossesse est une période au cours de laquelle les femmes sont exposées à d’autres risques et font face à d’autres difficultés, souvent en raison des changements physiologiques qu’elles subissent, de même que leur fœtus.

Voir en ligne : Division de la santé-voyage, Agence de la santé publique du Canada


Révision des recommandations relatives à la vaccination antiamarile [fièvre jaune] des voyageurs internationaux, 2011

Des rapports persistants faisant état de manifestations indésirables rares mais graves associées au vaccin antiamaril et l’évolution de l’épidémiologie et de la fièvre jaune ont attiré l’attention sur la nécessité de revoir les critères de désignation dans les zones où il existe un risque d’activité du virus amaril et de réviser les recommandations vaccinales pour les voyages internationaux.

Voir en ligne : OMS Organisation Mondiale de la Santé


Voyages : recommandations sanitaires

Quelle que soit la destination envisagée, l’annonce d’un projet de voyage à l’étranger nécessite l’examen d’un certain nombre de questions : Des vaccinations (rappels ou vaccins particuliers liés à la destination, au type de séjour, mais aussi au terrain) sont-elles nécessaires ? Des soins particuliers (dentaires, cutanés, proctologiques, etc.) doivent-ils être réalisés avant le départ ? L’âge, la situation et/ou l’état de santé du patient voyageur (jeune âge, grossesse en cours, pathologie chronique, etc.) sont-ils compatibles avec le projet de voyage ? Existe-t-il des risques d’interactions entre un traitement habituel et des médicaments prescrits pour le

Voir en ligne : Vidal Recos


Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2011

La crise .économique est finie (?), les voyageurs reprennent les chemins du monde semble-t-il, et des pathologies internationales ré-émergent, sans que les voyageurs soient directement en cause. Ces recommandations sanitaires pour les voyageurs 2011 ont l’ambition de les prévenir. Mais les variations climatiques, les migrations humaines et de moustiques vecteurs, le commerce alimentaire international, les catastrophes naturelles, déclenchent des phénomènes imprévus. De plus, les limites des mesures préventives (durée de protection vaccinale plus faible que prévue, résistances de microorganismes aux médicaments, mauvaise observance des voyageurs) facilitent ces ré-émergences

Voir en ligne : InVS Institut de veille sanitaire


Des fiches santé pays par pays

Hébergé par la Maison des Français à l’Etranger, ce site est la référence institutionnelle en matière d’information sur l’état sanitaire des pays dans le monde.
voir la Liste des fiches santé disponibles

Voir en ligne : CIMED


Protection personnelle antivectorielle ou contre les insectes piqueurs et les tiques

"Ces recommandations portent sur la place de la protection personnelle antivectorielle (PPAV). Celle-ci n’agit pas sur l’agent responsable d’une maladie transmissible (par exemple : le plasmodium dans le cas du paludisme), mais sur l’organisme qui le transmet à l’homme (le vecteur : l’anophèle dans cet exemple). Elles ont pour objectifs principaux : * de définir la place de la protection personnelle antivectorielle ; * de proposer aux prescripteurs médecins ou pharmaciens des recommandations argumentées consensuelles et pratiques pour l’optimisation de la PPAV ; * de décliner la mise en œuvre de la PPAV au niveau individuel : voyageurs, résidants et populations nomades traversant des zones à risque de transmission de maladies vectorielles, départements et territoires d’outre-mer français et certaines régions de métropole, pays étrangers ; * de préciser les mesures de lutte antivectorielle associées : pulvérisations intra-domiciliaires d’insecticides rémanents, moustiquaires de fenêtres ou de portes"

Voir en ligne : SMV - Société de Médecine des Voyages


Mise à jour sur les déplacements vers Haïti et sur l’épidémie de choléra

L’Agence de la santé publique du Canada recommande aux Canadiens d’éviter les voyages non essentiels à Haïti par suite de l’important séisme du 12 janvier 2010. Le 21 octobre 2010, l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a annoncé officiellement une épidémie de choléra à Haïti. Le présent avis offre une mise à jour sur les mesures de prudence liées au tremblement de terre et de nouveaux renseignements au sujet de l’épidémie de choléra à Haïti.

Voir en ligne : Agence de la santé publique du Canada


La carte européenne d’Assurance Maladie

Vous partez en vacances, étudier ou êtes détaché par votre employeur dans un pays de l’Espace économique Européen ou en Suisse ? Procurez-vous la carte européenne d’Assurance Maladie. Demandez votre carte

Voir en ligne : AMELI Assurance Maladie En Ligne


Nouvelles directives de traitement antipaludique et guide d’achat de médicaments

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie de nouvelles directives pour le traitement du paludisme et le premier guide qui ait jamais existé pour se procurer des médicaments antipaludiques sûrs et efficaces. Ces dernières années, un nouveau type de traitement, les associations médicamenteuses comportant de l’artémisinine (ACT), ont transformé le traitement du paludisme mais, si ces médicaments ne sont pas employés correctement, ils pourraient perdre leur efficacité.

Voir en ligne : OMS Organisation mondiale de la Santé


Lignes directirces pour la pratique en médecine santé-voyage

Le Comité consultatif de la médecine tropicale et de la médecine des voyages (CCMTMV) donne à l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) des conseils courants et à jour de nature médicale, scientifique et de santé publique concernant les maladies tropicales infectieuses et les risques pour la santé associés aux voyages internationaux. L’ASPC reconnaît que les conseils et les recommandations figurant dans cette déclaration reposent sur la pratique médicale et les connaissances scientifiques les plus récentes et les diffuse dans le but d’informer les voyageurs ainsi que les professionnels de la santé qui sont appelés à leur prodiguer des soins.

Voir en ligne : ASPC - Agence de santé publique du Canada


Avis sur l’utilisation sécuritaire des porte-bébés souples et en bandoulière

Les risques de blessures associées à l’utilisation des porte-bébés semblent largement évitables dans la mesure où les parents prennent des précautions. Les décès sont très rares et nous disposons de peu d’informations sur leurs causes. L’avis recommande donc aux intervenants de promouvoir l’utilisation sécuritaire des porte-bébés souples et en bandoulière auprès des parents. Il leur fournit plusieurs consignes quant aux informations à partager avec les parents sur le choix et l’utilisation d’un porte-bébé. Il adresse également des recommandations aux établissements de santé et de services sociaux qui distribuent des porte-bébés afin que cela soit fait de manière sécuritaire. L’avis souligne aussi la pertinence d’une norme canadienne obligatoire pour les porte-bébés.

Voir en ligne : Institut national de santé publique du Québec


Mal des transports - bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance

Pathologie fréquente et bénigne, le mal des transports (cinétose) désigne la sensation nauséeuse, communément appelée « mal de mer » mais qui peut être provoquée aussi bien par un déplacement en bateau qu’en voiture, voire parfois en train ou en avion.

Voir en ligne : AFSSAPS - Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé


Recommandations canadiennes pour la prévention et le traitement du Paludisme (Malaria) chez les voyageurs internationaux - 2009

Le paludisme est une infection courante et grave causée par cinq espèces du genre Plasmodium : P. Falciparum, P. vivax, P. ovale, P. malariae et P. knowlesi. Les infections à P. Falciparum sont associées aux taux de mortalité les plus élevés, et les infections à P. vivaxet à P. ovale ont des stades hépatiques quiescents qui peuvent entraîner des rechutes ultérieures. P. knowlesi est une espèce de plasmodies de plus en plus signalée en Asie du Sud-Est et se démarque par le fait que les primates en sont le réservoir

Voir en ligne : ASPC - Agence de santé publique du Canada


Vaincre la peur en avion

Un passager sur quatre est encore victime de stress et d’angoisses importantes à l’idée de prendre l’avion ; et cela aussi bien avant le départ que pendant le trajet.
Trucs et astuces pour diminuer ses appréhensions...

Voir en ligne : Aventure du Bout du Monde (ABM)


Contre le décalage horaire

Le décalage horaire ("jetlag") est un problème que rencontrent trois voyageurs sur quatre suite à un vol long-courrier.
Mais attention, selon les destinations tous les vols n’ont pas le même effet. Aller vers le Nord ou le Sud, et cela quelle que soit la distance, n’impliquera pas de désagréments majeurs (l’heure ne change pas ou peu). Par contre vers l’Ouest et surtout l’Est, et à partir de quatre fuseaux horaires de décalage (traversée de l’Atlantique ou un vol pour Delhi) notre horloge biologique se détraque pour une durée de quelques jours à quelques semaines selon les individus.

Voir en ligne : Aventure du Bout du Monde (ABM)


Conseils pour les voyageurs sur le jet stress et comment rester en bonne santé lorsque vous volez en utilisant Jet Ease.

Le jet stress - Qu’est-ce que c’est ?

  • Le jet stress - Quelles en sont les raisons ?
  • Qui souffre du jet stress ?
  • Techniques pour réduire le jet stress
  • Informations sur le Jet Ease
  • Enquête auprès du personnel de cabine sur le jet stress
  • Spécifications techniques relatives au Jet Ease
  • Endroits où vous pouvez vous procurer le Jet Ease
  • Liens avec d’autres sites relatifs aux voyages

Voir en ligne : jetease.com


Malaria ou paludisme

La malaria est une maladie infectieuse très grave, parfois mortelle, causée par un parasite, le plasmodium. Il existe plusieurs familles de plasmodium, donnant des formes de malaria de gravité variable. Le parasite le plus dangereux et le plus résistant aux médicaments est le Plasmodium falciparum. On estime que la malaria atteint, à travers le monde, de 300 à 500 millions de personnes chaque année, dont environ un million en meurent. On retrouve cette maladie dans de nombreux pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique tant du Sud que du Nord (Mexique) et des Caraïbes (République Dominicaine et Haïti). Les populations locales ont développé au cours des siècles une résistance partielle à la malaria ; les voyageurs sont souvent beaucoup plus malades.

Voir en ligne : Portail Québec


Note aux voyageurs : prévention du paludisme à falciparum

Le paludisme du genre Plasmodium falciparum, la forme la plus grave de la maladie, peut avoir une issue fatale. On recense plus de 90 pays où il existe un risque d’exposition à la maladie, parmi lesquels certaines des destinations de dernière minute proposées par les agents de voyage. Les voyageurs potentiels doivent donc se renseigner pour savoir s’il existe un risque de transmission du paludisme dans les lieux où ils se rendent et, le cas échéant, s’assurer d’avoir suffi samment de temps avant le départ pour prendre un avis médical et les précautions qui s’imposent.1

Voir en ligne : OMS Organisation mondiale de la Santé


Traitement des accès palustres

Un accès palustre est une urgence diagnostique et thérapeutique qui doit être systématiquement évoqué en présence d’une fièvre chez un sujet ayant séjourné en zone d’endémie palustre. 2. Tout accès à Plasmodium falciparum doit être traité immédiatement : on considère de principe qu’il s’agit d’un Plasmodium falciparum chloroquino-résistant. 3. Le traitement est débuté après : frottis, goutte épaisse et test de diagnostic rapide (résultats en urgence), NFS plaquettes, TP, transaminases, créatinine, ionogramme sanguin, hémoculture, bandelette urinaire.

Voir en ligne : OMéDIT Centre Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des innovations Thérapeutiques de la région Centre


Conseils aux voyageurs

vaccins selon le pays, conseils d’hygiène, risque de l’eau, piqûre d’insectes et morsure d’animaux, conseils selon pathologie préexistante ...

Voir en ligne : www.diplomatie.gouv.fr


Explosion du tourisme médical : des voyageurs d’un nouveau type ?

A l’heure de la globalisation un nombre croissant de patients choisissent d’aller se faire soigner à l’étranger, à un prix qui peut être 10-20 fois moins cher. Les raisons sont multiples. Certains pays sont confrontés à une demande croissante, soit à cause d’un défaut de couverture des prestations par les assurances maladie (par exemple : Etats-Unis) ou à cause des listes d’attente (par exemple : Royaume-Uni, Canada). En parallèle, l’offre de soins s’est améliorée de manière spectaculaire dans de nombreux pays d’Asie et d’Amérique latine. Dans ces conditions de plus en plus de patients franchissent le pas et se rendent dans ces hôpitaux, généralement accrédités selon des normes européennes ou américaines, pour bénéficier de chirurgie cardiovasculaire ou orthopédique. En Suisse, ce phénomène encore marginal pourrait être amené à se développer dans un avenir proche.

Voir en ligne : Article de P. A. Bovier - Revue Médicale Suisse


Voyage en pays tropical, conseils avant le départ

  • Liés au voyage
    Les éléments à prendre en compte pour évaluer les risques éventuels sont la durée du séjour, les moyens de déplacement, les conditions d’hébergement, les activités envisagées.
  • Liés au voyageur
    Certains voyageurs doivent être considérés comme des sujets à risques particuliers : les femmes enceintes, les nourrissons, les personnes âgées, les diabétiques, les patients atteints de cardiopathies, les insuffisants rénaux, les immunodéprimés.
  • Liés au pays du séjour
    Certaines destinations peuvent nécessiter des précautions ou des conseils particuliers liés aux conditions sanitaires ou épidémiologiques locales. Cela peut avoir une influence sur les vaccinations à pratiquer, la prophylaxie antipalustre, les règles d’hygiène.

Voir en ligne : Association des Professeurs de Pathologie Infectieuse et Tropicale - Juin 2003


Recommandations sanitaires pour les voyageurs 2009

La présentation des recommandations sanitaires pour les voyageurs en 2009 s’est enrichie. Le nombre de pages a augmenté, traduisant l’attention portée tant par le Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d’importation (CMVI) que par les éditeurs du BEH aux voyageurs internationaux. L’actualité sanitaire de ce printemps 2009, avec la pandémie grippale A(H1N1), leur donne raison. Plusieurs cartes, mises à disposition par le Département international et tropical de l’Institut de veille sanitaire, illustrent maintenant ce numéro. Les tableaux se sont enrichis en nombre et en qualité. Les multiples renvois à des sites Internet achèvent de faire de ce document une source de plus en plus utile d’information pour le médecin conseillant les voyageurs.

Voir en ligne : Pr Eric Caumes, Président de la Société de médecine des voyages INVS


Santé Voyages

Santé Voyages donne des conseils de santé pour toutes les personnes se rendant à l’étranger, notamment sur le paludisme, la malaria, les vaccins, la turista, et renvoie vers d’autres liens médicaux.

Voir en ligne : CHU ROUEN - Dr. Jean Michel Droy - Dr. Jean Philippe Leroy


Conseils médicaux aux voyageurs

Recommandations médicales par pays - Actualités - Epidémies et nouvelles médicales urgentes dans le monde Conseils Santé - Recommandations et informations générales : maladies, vaccins, préparatifs, paludisme…Lieux de vaccination - Centres de vaccination fièvre jaune en Suisse - Expatriés et Humanitaire - Conseils aux expatriés, missions humanitaires

Voir en ligne : Safe Travel



HonCode Nous adhérons aux
principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici
Mise à jour le
vendredi 30 mai 2014

Aucun renseignement médical d’ordre personnel ne peut être fourni par correspondance.

Il faut consulter son médecin pour obtenir, après un entretien, un examen clinique et d’éventuels examens complémentaires, des recommandations et prescriptions personnelles et précises, notamment en matière de diagnostic et de traitement.

Qui sommes nous
Avis d'utilisation
Maladies
Spécialités
Dossiers
Bases de données

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.
Ves données personnelles ne seront éventuellement exploitées que dans le but de mieux développer le site, pour en maintenir la qualité et pour disposer de statistiques générales concernant son utilisation.
Comme l’exige la CNIL, Docteurinfo.com vous informe qu’aucun cookie n’est placé dans votre ordinateur lorsque vous naviguez sur son site.


SPIP| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Santé - Névralgie faciale - Amibes - Zona - Anticoagulants - Canicule - Maladie cœliaque - Angine ou pharyngite - Hydrocéphalie - Ictère ("jaunisse") - Ulcère de jambe - Addiction - Hyperparathyroïdie - Algodystrophie - Escarres - Vieillissement - Troubles de la mémoire - Vitiligo - Médecine Vasculaire et Angiologie - Lymphomes non hodgkiniens - Hygiène - Syphillis - Grippe pandémique A(H1N1) et A(H7N9) - Pneumopathie d’inhalation - Rhinite - Infections génitales - Stomatologie - Palpitations - Cataracte - Varices et insuffisance veineuse - Alcool & Cirrhose - Consensus médicaux - Bilharziose - Polynévrite - Pityriasis - Accident vasculaire cérébral
more info buy modafinil 200mg suhagra via fedex more info about buy prednisolone 5mg tizan usa diclofenac sodium naltrexone no prescription needed urimax lowest price caverta 50 i want a iressa perscription nexium online pharmacy doxycycline 100mg capsules dapoxetine online norvasc in mexico piracetam http://www.bourgogne-vins.com/?top=399945 clomiphene manufacturer in united states auvitra vardenafil no prescription bupropion femara price info about buy caverta in malaysia http://www.bourgogne-decouverte.com/?mg=608791 olanzapine uk buy levitra 10 mg nexium cheapest 10mg prilosec purchase tretinoin cream in mexico http://www.bourgogne-vins.com/?top=920851 best for simvastatin bactrim prescribe femara prescription phoenix generic methoxn azithromycin 250mg no script buy vardenafil cheap in california more clomiphene citrate tablet buy viread tenofovir buy lipitor 20 mg bupron sr http://www.carevox.fr/?bb=899615 modafresh 200 mg baclof lowest price in india generics for lipitor in california http://cathedraledereims.es/?generic=184786 sr bupropion in canada doxycycline 100mg more buy bactrim ds without a presciption modalert overnight purchase no perscription uk ranitidine purchase lithosun sr online http://cathedraledereims.es/?generic=140285 buy finasteride 1mg budeprion bupropion more info about buying lipitor online diflucan uk amlodipine 2.5 mg where to buy avanafil in india buy azithromycin europe info about enalapril over the counter without prescription buy cheap generic norvasc femara tablet http://cathedraledereims.es/?generic=489247 purchase tretinoin information about fluconazole tab over the counter metronidazole enalapril maleate tablets dexcel pharma ciprofloxacin ciprofoxacin about buy iressa in canada http://www.bourgogne-decouverte.com/?mg=599086